Exemple de solution

Émissions d'odeurs nauséabondes dans l'air ambiant - Usine de levure au Canada

L'entreprise: une usine de fabrication de levure située en plein quartier résidentiel dans une grande ville du Québec Le procédé: Sommairement, pour fabriquer de la levure, il faut créer un bouillon de culture avec de la levure, la mélasse ou du miel et certains alcools. Ce procédé peut durer de 12 à 16 heures et génère des odeurs très désagréables.Les odeurs: Les substances responsables des odeurs sont organiques. Elles proviennent des levures elles-mêmes, de la mélasse chauffée et des alcools produits lors de la fermentation, principalement et l'éthanol et l'acétaldéhyde. Séchage: Pour sécher, il faut passer la levure dans de puissants séchoirs qui évacuent jusqu’à 305 mètres3/seconde d’air vicié dans l’atmosphère. Le plus grand défi: le temps de réaction, car la hauteur de la cheminée (environ 30 pi) ne permet qu'une réaction d’environ 5 à 7 millisecondes. 

Solution AgrOzone: Après un test de simulation et l’analyse chimique des vapeurs, AgrOzone a déterminé la concentration d’ozone nécessaire relativement au temps de réaction très limitée.

Eurêka! Test concluant! Le système installé par AgrOzone a permis de réduire jusqu’à 100% de destruction des odeurs. Résultat:  L’usine de levure est maintenant dotée d'un système modulé et programmé pour s’ajuster au procédé de fabrication des levures. L'ozone est produit au rythme de l'évolution de la fabrication. Enfin, le système est installé de telle manière qu’il peut alimenter plus d'un séchoir, car ils ne sont jamais tous en service en même temps.